Six œuvres majeures de Lawren Harris ont totalisé la somme de 7,3 millions $ à la vente automnale de la Maison Heffel, et en tête des enchères, House in the Ward, Winter, City Painting No. 1, s’est vendue pour plus de 2 millions $. (Groupe CNW/Maison de ventes aux enchères Heffel)

Des œuvres de Lawren Harris totalisent plus de 7 millions $ lors d’une séance de vente aux enchères organisée par Heffel

  • La vente aux enchères record de Heffel à Toronto totalise plus de 20 millions $.
  • Six œuvres majeures de Lawren Harris – dont deux qui ont chacune atteint plus de 2 millions $ – ont totalisé la somme stupéfiante de 7,3 millions $. 
  • Une imposante toile de Marcelle Ferron a pulvérisé le précédent record de l’artiste et le portrait emblématique Queen Elizabeth II par Andy Warhol a battu le record mondial de l’artiste pour un tirage d’estampes.  
Le portrait de Queen Elizabeth II par Andy Warhol a battu le record mondial des enchères pour un tirage d’estampes de Warhol, et a été adjugée pour 1 141 250 $ lors de la vente aux enchères automnale de la Maison Heffel. (Groupe CNW/Maison de ventes aux enchères Heffel)

TORONTO, le 25 nov. 2022 /CNW/ – Aujourd’hui, à Toronto et devant un public de partout dans le monde, une collection de chefs-d’œuvre monumentaux a atteint des sommets inouïs lors de la vente automnale très attendue de la Maison de vente aux enchères Heffel. Cette vente aux enchères historique, qui a battu tous les records, a présenté 87 œuvres d’artistes du passé et contemporains renommés à des collectionneurs avides, dans la superbe salle de bal de l’hôtel Park Hyatt. Lawren Harris, Andy Warhol, Marcelle Ferron et Tom Thomson ont ébloui les collectionneurs et mené la charge. La concurrence entre les enchérisseurs passionnés dans la salle bondée, ainsi que ceux qui participaient à distance par téléphone et par le biais de la salle de vente virtuelle de la Maison Heffel, ont fait grimper le total de la soirée à un montant extraordinaire de 20,8 millions $ (tous les prix sont exprimés en dollars canadiens et comprennent une prime d’achat).

Six œuvres de Lawren Harris ont plus particulièrement conquis le cœur des amateurs et collectionneurs. Elles ont été adjugées pour un montant sans précédent totalisant 7,3 millions $. Le paysage urbain aux teintes optimistes House in the Ward, Winter, City Painting No. 1, provenant d’une prestigieuse collection d’entreprise, a dépassé la barre des 2 millions $. Trois extraordinaires pochades à l’huile, parmi les meilleures de Harris jamais mises sur le marché, étaient offertes aux enchères pour la première fois cet automne, et chacune a atteint une somme exceptionnelle à la Maison Heffel. From Berg Lake, Evening, Arctic Sketch XV et Lake Superior Sketch XI avaient été acquises par les Lyle en 1936 directement de l’atelier de Harris, avec l’aide du fils du peintre, et étaient conservées par la famille depuis. Le consignateur de ces œuvres, qui était assis au premier rang dans la salle, était au bord des larmes lorsque le marteau s’est abattu sur la dernière œuvre et a adressé un « merci » sincère au commissaire-priseur.

« La passion et la confiance témoignées cette saison par les enchérisseurs, dont beaucoup étaient présents dans la salle de bal, étaient manifestes. Ils ont lancé avec enthousiasme des offres bien supérieures aux prix demandés », a déclaré Robert Heffel, vice-président de la Maison de vente aux enchères Heffel. « Nous sommes honorés d’avoir trouvé de nouvelles demeures pour tant d’œuvres phénoménales de géants de l’art canadien et étranger. »

Faits saillants de la vente aux enchères en direct de l’automne 2022

  • Les tableaux de Lawren Harris comptent parmi les œuvres les plus recherchées sur le marché de l’art canadien. Son superbe House in the Ward, Winter, City Painting No. 1 a suscité un vif intérêt cet automne. En tête des enchères, l’œuvre s’est vendue 2 521 250 $ (son estimation variait de 2 000 000 $ à 3 000 000 $).
  • Trois toiles lumineuses de qualité muséale de Lawren Harris ont été confiées à la Maison Heffel cet automne par les descendants de John Lyle, l’architecte à l’origine de la gare Union et d’autres bâtiments emblématiques de Toronto. La superbe Arctic Sketch XV s’est vendue au prix exceptionnel de 2 041 250 $ (estimation située entre 600 000 $ et 800 000 $), suivie de près par From Berg Lake, Evening qui a atteint 1 561 250 $ (estimée entre 600 000 $ et 800 000 $) et Lake Superior Sketch XIqui a été adjugée pour 871 250 $ (estimée entre 300 000 $ et 500 000 $).
  • Un tableau éclatant de la peintre automatiste Marcelle Ferron a mené la séance Art d’après-guerre et contemporain et a fracassé le record d’enchères de l’artiste. Le chef-d’œuvre de qualité muséale s’est vendu 1 801 250 $, soit largement plus que l’estimation originale (200 000 $ – 300 000 $). Cette toile de 1962 a été très remarquée lors des expositions présentées en avant-première un peu partout au pays.
  • Joyau de la vente, le portrait très convoité Queen Elizabeth II par Andy Warhol a dépassé la barre du million de dollars, battant ainsi le record mondial des enchères pour un tirage d’estampes de Warhol. La sérigraphie bleu roi de l’édition royale ultra-rare, éblouissante de poussière de diamant, a été adjugée pour 1 141 250 $ (estimée entre 500 000 $ et 600 000 $).
  • Moccasin Flower or Orchids, Algonquin Park, une œuvre rare et importante de Tom Thomson, était autrefois la fière propriété de Blair Laing, le légendaire marchand d’art canadien, et de sa famille. La pochade à l’huile saisissante, qualifiée de « trésor national » par l’historienne Joan Murray, s’est vendue au-dessus de son estimation (de 1 000 000 $ à 1 500 000 $), à 1 501 250 $.
  • Paris, View from Studio Window de James Wilson Morrice, une toile majeure qui est un magnifique exemple des débuts de l’impressionnisme canadien, s’est vendue au prix remarquable de 721 250 $ (estimation entre 600 000 $ et 800 000 $).
  • Des offres concurrentes dans la salle et au téléphone ont fait grimper le prix de vente de La nuit des rois de Jean Paul Lemieux à 1 081 250 $. Cette toile spectaculaire de grandes dimensions est l’une des œuvres les plus impressionnantes de l’artiste jamais mises sur le marché (estimée entre 600 000 $ et 800 000 $).
  • Des œuvres exceptionnelles de quatre artistes importants ont atteint de nouveaux sommets lors de notre vente automnale. Des records mondiaux ont été battus pour Sybil Andrews, dont le célèbre Speedway s’est vendu 133 250 $ (estimation entre 70 000 $ et 90 000 $), Regina Seiden avec Marketplace adjugé pour 115 250 $ (estimation entre 20 000 $ et 30 000 $) et William Perehudoff avec Zephrus #2 vendu 157 250 $ (estimation entre 30 000 $ et 50 000 $).

La Maison Heffel accepte jusqu’en février prochain des consignations, y compris les œuvres d’art internationales, pour la saison de vente aux enchères printanières 2023.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les œuvres offertes chez Heffel lors de la vente en direct automnale, veuillez vous rendre sur heffel.com.

À propos de la Maison de vente aux enchères Heffel
Depuis 1978, la Maison Heffel a vendu pour plus de trois quarts de milliard de dollars d’œuvres exceptionnelles à des collectionneurs passionnés de tous les continents. Elle est forte de l’équipe de professionnels la plus chevronnée au Canada dans le domaine des beaux-arts. La Maison Heffel – qui compte des bureaux à Montréal, Toronto, Vancouver, Ottawa et Calgary – est reconnue par les vendeurs et acheteurs du monde entier pour son service à la clientèle de qualité supérieure.

SOURCE Maison de ventes aux enchères Heffel

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Dernières dans Art

© 2022 Tous droits réservés. Martin Cid Magazine.