Yannick Ackah
Yannick Ackah, Héritage, Techniques mixtes et collage sur toile, 160 x 200 cm Estimation : 30 000-50 000€

Le Continent Africain a L’honneur chez Bonhams Cornette de Saint Cyr

Paris – Après le succès de la vente d’une partie de la Collection Gervanne et Matthias Leridon en mai dernier, Bonhams Cornette de Saint Cyr a le plaisir de présenter une sélection de 60 lots dans une nouvelle vente d’Art Moderne et Contemporain Africain qui se tiendra le 30 novembre à Paris. Seront offerts au feu des enchères cinq tableaux d’Aboudiades photos de Malik Sidibé, un dessin de William Kentridge, des sculptures de la mozambicaine Bertina Lopes et une œuvre historique de l’artiste algérien Hellal-Mahmoud Zoubir.

Aboudia (né en 1983) sera à l’honneur dans cette vente avec notamment quatre tableaux de 2011 évoquant la bataille d’Abidjan, peints par l’artiste qui s’est alors enfermé avec toiles et pinceaux en plein tumulte. Il dénonce dans ces toiles la violence des affrontements qui ont ébranlé Abidjan du 30 mars au 4 mai 2011. Des foules de visages crispés, aux yeux écarquillés et aux bouches béantes, se superposent sur les surfaces marrons et noires caractéristiques de la chromatique torturée de cette série.

Dans Patrol licorn, 2011, l’artiste parsème ses toiles de collages d’affiches de la campagne politique de Laurent Gbagbo, Président sortant, et de messages écrits. Les immeubles et les rues semblent fondre sous des éclaboussures de peinture (Estimation: 40 000-60 000€). Un brouillard semble figer l’œuvre dans une dimension fantomatique. Dans ONUCI, 2011 les voitures de l’ONG mandatées sur le territoire de 2004 à 2017 et mobilisées à Abidjan lors des affrontements, principalement employées à la défense des civils, avancent sur la route goudronnée et poussiéreuse (Estimation : 50 000-70 000€).

Pour ses compositions, Yannick Ackah, né en 1992 à Yamoussoukro, s’inspire de sculptures et de masques africains. La référence artistique stylistique à Picasso et à son œuvre est délibérément choisie, la source d’inspiration de Picasso renvoyant également à la culture africaine. Divers matériaux tels que du papier, des articles de journaux et de magazines ou du tissu, qu’il assemble dans ses œuvres comme dans un collage, créent la structure typique de la surface. Ils contribuent à la tridimensionnalité et à la profondeur de ses œuvres et ajoutent une dimension de vie quotidienne et de culture pop, que l’artiste associe de manière ludique à des motifs traditionnels. Héritage, 2022 est une œuvre récente de 2022 estimée 30 000-50 000€.

Hellal Zoubir, né en 1952 à Sidi bel Abbès, est un peintre et designer plasticien algérien, membre fondateur du groupe d’artistes « Essebaghine ». La chute de Pégase, réalisée au début des années 1990, période très critique en Algérie coïncide avec l’avènement de l’intégrisme et de l’intolérance des radicaux islamistes. Cette œuvre historique est une allégorie politique qui dépeint avec distance le système politique en Algérie. La bête, qui représente la liberté, perd ses ailes avec la montée de l’obscurantisme du courant politique religieux (Estimation : 7 000 – 10 000€).

Julie Mathon, spécialiste du département Art Moderne et Contemporain Africain de Bonhams Cornette de Saint Cyr, a déclaré : « Le continent africain sera représenté dans sa globalité avec des artistes du Nord au Sud. Je suis heureuse également d’accueillir dans notre exposition le projet Memory of today, Memory of the future, œuvre créée par le collectif panafricain N.E.T qui partira dans l’espace en décembre 2022. Ce fabuleux projet est porté par Gervanne Colboc- Leridon, co-Présidente de l’ONG African Artists for Development. »

Parmi les autres lots phares :

  • Le travail de l’artiste sud-africain, William Kentridge (né en 1955), est hanté par le spectre de l’oppression, l’apartheid, le colonialisme et l’injustice sociale. L’œuvre Sans titre de 1994 est un fusain et pastel sur papier estimé 50 000 – 70 000€.
  • Pieter Hugo (né en 1976) Abdullahi Mohammed with Gumu Ogere-Remo, 2007 est une impression numérique estimée 15 000–20 000€.
  • Peterson Kamwathi (né en 1980) Brides, 2011 est un fusain et crayon sur papier estimé 8 000-12 000€.

Bonhams Cornette de Saint Cyr exposera le Projet Memory of today, Memory of the future, création du collectif panafricain N.E.T (JD.Nkot , M.Ekéba et G.Tobé) qui partira dans l’espace en décembre 2022. La représentation de cette œuvre ornera la coiffe de la fusée Ariane 5 qui emportera dans l’espace en décembre 2022 un satellite d’observation météorologique de nouvelle génération qui sera positionné au-dessus de l’Afrique. Ce projet est porté par Gervanne Colboc- Leridon, co-Présidente de l’ONG African Artists for Development. 

La toile monumentale évoque l’Afrique d’hier et d’aujourd’hui engagée vers un avenir commun. La cartographie qui tapisse le fond de la toile illuminée par les signes de la cosmogonie Dogon est le travail de Jean David Nkot. Les routes deviennent chemins de vie et non plus frontières et séparation.

Dernières dans Art

© 2022 Tous droits réservés. Martin Cid Magazine.